Astuces pour réussir votre yaourt maison

Vous aimez très probablement manger du yaourt après chaque repas. Ce produit laitier est un délicieux dessert qui facilite la digestion, et est un excellent apport en minéraux et vitamines B. N’hésitez pas à lire aussi cet article pour en savoir plus !

Mais saviez-vous que vous pouvez fabriquer votre propre yaourt ? Pour apprendre à faire du yaourt, il faut comprendre le fonctionnement de base. Il est cependant possible de le faire si vous suivez les conseils d’un professionnel. Voici tout ce que vous devez savoir pour produire du yaourt à la maison !

Le fonctionnement de base

Le yaourt, c’est du lait fermenté. Pour pouvoir en préparer, il faut donc prendre du lait, y ajouter les ferments et tout mettre en œuvre pour favoriser leur développement.
Pour cela, il faut :

  • préparer le lait afin d’éliminer d’autres bactéries qui seraient en compétition avec les ferments.
  • maintenir une température idéale pour favoriser le développement de vos ferments : pour les yaourts, cette température est entre 43 et 45°C.

Choisir un bon lait

Si vous avez choisi de faire vos yaourts maison, c’est que vous recherchez de bons produits. Si vous avez la chance de pouvoir vous fournir en lait cru, alors n’hésitez pas : vos yaourts seront excellents ! Pensez bien à faire bouillir votre lait : vous allez incorporer des ferments, et ils ne doivent pas être en compétition avec d’autres bactéries.

Si vous n’avez pas cette chance, un bon lait entier permet déjà de faire des yaourts hors pairs !

Les laits demi-écrémés donnent, quant à eux, des yaourts plus liquides : c’est parfait pour les enfants (et même les grands enfants comme moi !). Il faudra prévoir des pots plus spécifiques dans ce cas, afin que le yaourts soit facile à boire et que le bouchon soit plus hermétique que les pots classiques.

Si vous n’avez que du lait demi-écrémé en stock, pensez à avoir de la poudre de lait entier dans vos placards : si vous en ajoutez à votre lait demi-écrémé, il sera équivalent à un lait entier, et donnera une excellente consistance.

Choisir les ferments

C’est eux qui vont rendre le lait solide. Ce sont des probiotiques qui vont se nourrir du lactose et transformer votre lait en yaourt. Ils se développent énormément à température constante entre 43 et 45°C.
On en trouve en grande surface, sur internet mais les ferments de bonne qualité se trouvent en pharmacie.

Faites du yaourt avec une yaourtière.

Oui, on peut en faire sans yaourtière, mais il faudra utiliser votre four durant 8h à 10h, et contrôler la température assez souvent. Autant dire que ses contraintes ne conviennent pas à tout le monde.
L’une des astuces est donc d’avoir, pour créer de merveilleux yaourts, une bonne yaourtière. Bien choisie, elle permet de gagner du temps et de s’assurer que votre yaourt prend bien. Elle va simplement maintenir votre yaourt à une température confortable pendant plusieurs heures (43-45°C).

Dans votre choix d’appareil, il faut privilégier ceux qui sont résistants (on l’utilise souvent, vous verrez), et qui possède un minuteur avec arrêt automatique. On oublie souvent qu’on a démarré une fournée.

Avec ces astuces de base, vous êtes sûr(e) de réussir vos yaourts maison à tous les coups !